LA GALERIE

Après huit ans à New York (Peter Freeman, Inc. ; Parkers Box) et 6 ans à la Pinacothèque de Paris (Paris – Singapour), Hélianthe Bourdeaux-Maurin ouvre H Gallery à Paris en 2016. Elle fonde sa ligne artistique sur la découverte et la mise en valeur de talents qui n’ont jamais ou rarement, été montrés en France  : que ce soit des artistes européens ou, plus particulièrement, des artistes qui vivent et travaillent en Amérique du Nord et en Amérique Latine.

Les carrières d’artistes établis y côtoient celles d’artistes émergents : Matt Blackwell a reçu le Guggenheim Fellowship, Noa Charuvi, la Pollock Krasner Foundation Grant et Caroline Le Méhauté, le Prix Art Collector 2020. Ils utilisent des mediums aussi variés que peintures, dessins, photographies, sculptures, installations, vidéos ou performances. À travers les différents continents, H Gallery défriche, explore et cherche à apporter du sang neuf, des trésors inexplorés au carrefour de cultures qui nourrissent autant la diversité que la contemporanéité de la ligne artistique de la galerie.

La galerie participe à de nombreuses foires prestigieuses telles Paris Photo, Art Paris Art Fair, Photo London, Urban Art Fair ou DDessin où elle a gagné deux fois d’affilée le Premier Prix du salon en 2017 et 2018.

H Gallery est également résolument engagée dans la défense et la promotion des artistes femmes : elle en représente 50%. Hélianthe Bourdeaux-Maurin a d’ailleurs collaboré avec les artistes Clara Feder et Liu Bolin sur des projets autour de la notion de solidarité féminine dans le monde de l’art.

Les activités de la galerie ont été commentées autant par Le Monde ou Le Journal des Arts que par Le Quotidien de l’Art, Connaissance des Arts ou Beaux-Arts Magazine. Elle fait partie de Paris Galerie Map (PGMAP) depuis 2019 et du Comité Professionnel des Galeries d’Art depuis 2017 (CPGA).